#AAFSaintÉ19 - comité scientifique : Sarah Labelle

Présentation des membres du comité scientifique pour l’édition 2019 du Forum des archivistes.

mardi 9 janvier 2018
  • Imprimer

Sarah Labelle
Depuis 2010, Sarah Labelle s’inté­resse aux dis­cours et pra­ti­ques sur l’« ouver­ture » et les don­nées. Elle réa­lise des obser­va­tions par­ti­ci­pan­tes au sein de diver­ses orga­ni­sa­tions (FING, Etalab, OpenDataFrance). Elle étudie les diver­ses média­tions mises en œuvre pour impli­quer les publics, et porte un inté­rêt par­ti­cu­lier aux média­tions docu­men­tai­res : la redo­cu­men­ta­ri­sa­tion sur les por­tails open data (Labelle, Le Corf, 2012), la créa­tion de modè­les docu­men­tai­res de la contri­bu­tion (Labelle et al., 2017).

En 2017, elle a coor­donné la créa­tion d’un jeu sérieux pour former à la culture des don­nées dans le cadre du pro­gramme open data locale : Les explo­ra­teurs des don­nées ter­ri­to­ria­les.

Sarah Labelle est maître de confé­ren­ces en scien­ces de l’infor­ma­tion et de la com­mu­ni­ca­tion à l’uni­ver­sité Paris 13 : elle est res­pon­sa­ble du master 2 Politiques et Stratégies des Médias et des Industries Créatives et membre du LabSIC (EA 1803).
Elle est entrée en recher­che à la fin du XXème siècle en s’inté­res­sant aux trans­for­ma­tions média­ti­ques et aux poli­ti­ques publi­ques sur le numé­ri­que. Elle a réa­lisé une thèse au CELSA (Université Paris-Sorbonne) sur les formes de réqui­si­tion mise en place par les poli­ti­ques de déve­lop­pe­ment de « la société de l’infor­ma­tion » : elle y met en évidence l’exis­tence d’une pano­plie, un ensem­ble de dis­po­si­tifs pro­téi­for­mes et aux inten­tions hété­ro­gè­nes, qui visent à mobi­li­ser tant les acteurs publics que privés, les citoyens comme les habi­tants.



 titre documents joints


Retour en haut de la page