Actions internationales

Vous souhaitez connaître les actions engagées par l’AAF au niveau international ? Connaître les organismes de coopération internationale partenaires de l’AAF ? Les actions de soutien à la formation de collègues étrangers ?

La rubrique « Action Internationale » vous présente les différents organismes de coopération archivistique dont l’AAF est partenaire, ainsi qu’un programme de coopération mené par l’association au Burkina Faso.

mardi 4 novembre 2008
  • Imprimer

Le conseil international des archives

Fondé en 1948, Le Conseil inter­na­tio­nal des archi­ves (ICA) est l’orga­nisme de coo­pé­ra­tion inter­na­tio­nale des archi­vis­tes. Ses mis­sions sont de pro­mou­voir la pré­ser­va­tion et l’accès aux archi­ves dans le monde entier.

L’Association des Archivistes Français tra­vaille en étroite col­la­bo­ra­tion avec l’ICA, et plu­sieurs des mem­bres de son conseil d’admi­nis­tra­tion sont également mem­bres actifs du Conseil inter­na­tio­nal des archi­ves, au sein de dif­fé­ren­tes sec­tions :

- La section des associations professionnelles de records management et d’archivistique (SPA)

Elle s’emploie à pro­mou­voir les inté­rêts des asso­cia­tions en encou­ra­geant les pro­jets com­muns, en ras­sem­blant et en dif­fu­sant des infor­ma­tions sur les acti­vi­tés des asso­cia­tions et en met­tant en œuvre des pro­jets qui inté­res­sent les pro­fes­sion­nels des archi­ves. L’AAF, membre fon­da­teur de SPA il y a plus de 20 ans, par­ti­cipe par le biais de ce groupe, au main­tien de la place de l’archi­vis­ti­que à l’échelle inter­na­tio­nale. Henri Zuber est pré­si­dent de SPA depuis mars 2009, pre­nant la suite de Christine Martinez, pré­si­dente de l’AAF, qui tra­vaille main­te­nant pour le Conseil inter­na­tio­nal des archi­ves.

Plus d’infor­ma­tions sur SPA sur le site de l’ICA.

- La section des archives du monde du travail et des affaires (SBL)

La sec­tion s’emploie à pro­mou­voir la coo­pé­ra­tion entre les archi­vis­tes d’entre­pri­ses ou d’orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les. Didier Bondue (Saint-Gobain archi­ves) est le pré­si­dent de SBL.

Plus d’infor­ma­tions sur SBL sur le site de l’ICA.

-Au sein du Comité pour la formation professionnelle des archivistes

Ce comité a mis en place un plan d’action autour de plu­sieurs pro­jets. Deux d’entre eux inté­res­sent plus par­ti­cu­liè­re­ment l’AAF : la réflexion sur la cer­ti­fi­ca­tion et sur les com­pé­ten­ces. Le comité est pré­sidé par Christine Martinez, pré­si­dente de l’AAF.

Plus d’infor­ma­tions sur le comité de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle sur le site de l’ICA.

Archivistes sans frontières

La bran­che fran­çaise de cette asso­cia­tion inter­na­tio­nale, fondée en 1998 par des archi­vis­tes cata­lans, a été créée en mars 2005, avec la par­ti­ci­pa­tion de l’Association des Archivistes Français.

ASF s’est donnée pour but de pro­té­ger le patri­moine docu­men­taire en danger tout en garan­tis­sant les droits de l’homme par­tout dans le monde ; de faire pren­dre cons­cience de l’inté­rêt de la conser­va­tion et de l’uti­li­sa­tion des archi­ves pour garan­tir les droits des indi­vi­dus ; d’aider à la conser­va­tion de l’écrit en res­pec­tant son ori­gi­na­lité et son carac­tère propre.

ASF n’est pas une orga­ni­sa­tion non gou­ver­ne­men­tale créée paral­lè­le­ment au Conseil inter­na­tio­nal des archi­ves : elle tra­vaille la main dans la main avec l’ICA. Elle veut pou­voir inter­ve­nir très rapi­de­ment par­tout où les archi­ves sont en danger, du fait des conflits inter­na­tio­naux, des guer­res, des catas­tro­phes natu­rel­les mais aussi par manque de moyens et de com­pé­ten­ces.

Le siège social de l’asso­cia­tion est tem­po­rai­re­ment à l’Association des archi­vis­tes fran­çais.

Plus d’infor­ma­tions sur le site d’Archivistes sans Frontières et d’Archivistes sans Frontières France.

Ou auprès de :

Edouard Vasseur : Secrétaire.

Le Portail archivistique international francophone (PIAF)

Mis en ligne à l’ini­tia­tive de l’Association inter­na­tio­nale des archi­ves fran­co­pho­nes (AIAF), le Portail International Archivistique Francophone a pour objec­tif de pro­po­ser à la com­mu­nauté archi­vis­ti­que fran­co­phone des res­sour­ces utiles à la for­ma­tion, à l’ensei­gne­ment et à la recher­che, de déve­lop­per des liens de coo­pé­ra­tion et d’entraide entre les ins­ti­tu­tions d’archi­ves, et de dif­fu­ser des textes fon­da­men­taux tra­duits en fran­çais ainsi que des outils de tra­vail indis­pen­sa­bles à l’affir­ma­tion de pra­ti­ques pro­fes­sion­nel­les confor­mes aux normes inter­na­tio­na­les en archi­vis­ti­que.

L’idée d’un por­tail inter­na­tio­nal archi­vis­ti­que fran­co­phone a été lancée lors d’une réu­nion du bureau de l’AIAF à Montréal le 10 mai 2001. Apparaissait alors la néces­sité de dif­fu­ser et de rendre davan­tage acces­si­bles les textes archi­vis­ti­ques en fran­çais, notam­ment par la mise en ligne de modu­les de for­ma­tion sur Internet. De ces dis­cus­sions a émergé un consen­sus qui a conduit le bureau de l’AIAF à man­da­ter le secré­ta­riat afin d’élaborer un projet qui a été pré­senté aux milieux archi­vis­ti­ques fran­co­pho­nes lors d’une réu­nion qui s’est tenue à Paris les 4 et 5 octo­bre 2001.

Le sémi­naire de Tunis, du 25 au 28 février 2002, auquel l’Association des archi­vis­tes fran­çais a été asso­ciée, a marqué véri­ta­ble­ment le com­men­ce­ment des tra­vaux du PIAF.

Vous pouvez décou­vrir sur le site du PIAF les équipes qui y ont tra­vaillé, les dif­fé­rents par­te­nai­res et sur­tout les cours pro­po­sés par des pro­fes­sion­nels du monde des archi­ves.

Cela peut être l’occa­sion pour vous de revoir les notions géné­ra­les d’archi­vis­ti­que (module 2), ou d’acqué­rir de nou­vel­les connais­san­ces en matière de pré­ser­va­tion et de res­tau­ra­tion (module 8), ou de par­te­na­riats et de coo­pé­ra­tion (module 14).

En plus de l’apport théo­ri­que, de nom­breux exer­ci­ces pra­ti­ques ou cor­ri­gés vous sont pro­po­sés.

Plus d’infor­ma­tions sur le site du PIAF

Coopération archivistique entre la France et le Burkina Faso

Depuis 1999, à l’ini­tia­tive des Archives dépar­te­men­ta­les de l’Aude, l’Association des archi­vis­tes fran­çais met en œuvre une action de coo­pé­ra­tion en direc­tion du Burkina Faso. Le Conseil géné­ral de l’Aude est le com­man­di­taire de cette opé­ra­tion, et charge l’AAF d’assu­rer la for­ma­tion de col­lè­gues bur­ki­na­bés.

Depuis 1999, sont orga­ni­sés en alter­nance la venue de col­lè­gues du Burkina aux Archives dépar­te­men­ta­les de l’Aude et l’envoi de for­ma­teurs fran­çais à Ouagadougou. Le Conseil inter­na­tio­nal des archi­ves encou­rage et sou­tient for­te­ment ce pro­gramme.

Pour de plus amples infor­ma­tions vous pouvez contac­ter M. Marc Trille :

Tél : 04.68.11.31.70

Mel : marc.trille@cg11.fr

En cas d’abs­cence de M. Trille, vous pouvez également contac­ter le secré­ta­riat des Archives dépar­te­men­ta­les de l’Aude :

Mme Galinier - Tel : 04.68.11.31.79

Mme Delvals - Tel : 04.68.11.31.55

Mel : archi­ves@cg11.fr

Le Bouclier bleu

Le Bouclier Bleu est l’équivalent de la Croix Rouge pour le domaine cultu­rel : sym­bole choisi par la Convention pour la pro­tec­tion des biens cultu­rels en cas de conflit armé adop­tée à La Haye, en 1954, à la suite des des­truc­tions mas­si­ves infli­gées au patri­moine cultu­rel au cours de la Seconde Guerre mon­diale, il a donné son nom à un comité inter­na­tio­nal crée en 1996. Son prin­ci­pal objec­tif est de pro­té­ger le patri­moine cultu­rel mon­dial en cas de guerre ou de catas­tro­phe natu­relle.

Les orga­ni­sa­tions fon­da­tri­ces du Bouclier Bleu sont :
- le Conseil International des Archives (ICA)
- le Conseil International des Musées (ICOM)
- le Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS)
- la Fédération Internationale des Associations de Bibliothécaires et des Bibliothèques (IFLA)

Un Comité fran­çais du Bouclier Bleu (CFBB) a été créé en 2001. L’Association des archi­vis­tes fran­çais sou­tient son action.

Plus d’infor­ma­tions auprès du secré­ta­riat du CFBB :

Elisabeth Mognetti,

Centre inter­ré­gio­nal de conser­va­tion et res­tau­ra­tion du patri­moine (CICRP)

21 rue Guibal, 13 003 Marseille

tél : 04.91.08.23.39

fax : 04.91.08.88.64

mél : eli­sa­beth.mognet­ti@­circp.fr

Le site est consul­ta­ble à l’adresse sui­vante : www.bou­clier-bleu.fr



 titre documents joints



(PDF – 153 ko)
        

(PDF – 79 ko)
        
Retour en haut de la page