Appel à communications pour les RASAD 2018

Les 15e Rencontres annuelles de la section des archivistes départementaux (RASAD) auront lieu les 1er et 2 février 2018 et un appel à communications est lancé à cette occasion.

  • Imprimer

Le bureau de la sec­tion des archi­vis­tes dépar­te­men­taux de l’Association des archi­vis­tes fran­çais (AAF) lance un appel à com­mu­ni­ca­tion pour les 15e Rencontres annuel­les de la sec­tion des archi­vis­tes dépar­te­men­taux (RASAD) sur le thème :

L’archiviste hors de ses frontières
transversalités / passerelles /coopérations

La notion de trans­ver­sa­lité est deve­nue très fré­quente dans les orga­ni­sa­tions, au point que le terme pour­rait être perçu comme devenu vide de sens : on parle de dos­siers trans­ver­saux, de vision trans­ver­sale, d’appro­che trans­ver­sale…
A l’encontre de la défi­ni­tion pre­mière - une trans­ver­sale est un axe qui en coupe un autre – le terme de trans­ver­sa­lité est asso­cié aujourd’hui dans les orga­ni­sa­tions aux notions de par­tage, de coo­pé­ra­tion, de pas­se­relle, voire de mutua­li­sa­tion ou de par­te­na­riat. Il s’agit, dans une appro­che mana­gé­riale, de cons­truire un envi­ron­ne­ment favo­ra­ble aux échanges, de décloi­son­ner les struc­tu­res pour gagner en effi­ca­cité, mais aussi, dans une cer­taine mesure, pour ren­for­cer un sen­ti­ment d’iden­tité col­lec­tive, sur la base d’objec­tifs et de pro­jets com­muns.
Les outils dis­po­ni­bles aujourd’hui, notam­ment tous les moyens de com­mu­ni­ca­tion (espa­ces col­la­bo­ra­tifs, mes­sa­ge­ries, réseaux sociaux…) sont sup­po­sés faci­li­ter le tra­vail en trans­ver­sa­lité et les échanges. En pra­ti­que, ces outils ne suf­fi­sent pas, car cette démar­che n’est pas natu­relle, elle relève d’une stra­té­gie et d’une volonté forte de l’orga­ni­sa­tion, appuyé par la hié­rar­chie, sur le long terme. Cette pos­ture sup­pose une vraie pra­ti­que de coo­pé­ra­tion entre les ser­vi­ces et/ou les enti­tés.
Dans le domaine des archi­ves, quels sont les apports d’un fonc­tion­ne­ment trans­ver­sal dans les dif­fé­ren­tes mis­sions que l’on exerce ? Quels sont les moyens de la trans­ver­sa­lité ?

Trois pistes de réflexion sont pro­po­sées :

- La trans­ver­sa­lité orga­ni­sa­tion­nelle, interne à la struc­ture : par exem­ple par la refonte des orga­ni­gram­mes, la mise en œuvre de pro­jets com­muns à plu­sieurs direc­tions ou ser­vi­ces…
- La trans­ver­sa­lité fonc­tion­nelle, qui recou­vre par­tiel­le­ment la mutua­li­sa­tion et concerne par exem­ple les bâti­ments, les per­son­nes ou les com­pé­ten­ces, notam­ment entre des enti­tés ou des struc­tu­res ne rele­vant pas du même domaine d’acti­vité.
- Les par­te­na­riats : cer­tai­nes formes de par­te­na­riat sont aujourd’hui deve­nues clas­si­ques entre les ser­vi­ces d’archi­ves et d’autres enti­tés (socié­tés savan­tes, asso­cia­tions, éducation natio­nale), notam­ment en matière de valo­ri­sa­tion mais l’objec­tif de ces jour­nées est de pré­sen­ter des formes de par­te­na­riat plus aty­pi­ques ou inno­van­tes, soit parce qu’elle porte sur un autre volet que la valo­ri­sa­tion, soit qu’elles sont réa­li­sés avec d’autres types d’inter­lo­cu­teurs (uni­ver­sité, ser­vi­ces déconcen­trés, pro­jets trans­fron­ta­liers,…).

Quel que soit la rubri­que, il s’agit d’évoquer notam­ment la for­ma­li­sa­tion des expé­rien­ces pré­sen­tées, leurs objec­tifs, leur bilan, leurs limi­tes, les pers­pec­ti­ves que cela peut offrir dans le cadre de nos mis­sions.


Vous avez envie de pré­sen­ter vos réflexions, vos expé­rien­ces en lien avec ces thèmes ?

Envoyez votre pro­po­si­tion avant le 30 juillet 2017 sous la forme d’un texte (de 500 mots maxi­mum avec titre, nom et prénom du/des inter­ve­nant(s), ins­ti­tu­tion de rat­ta­che­ment, mail et numéro de télé­phone) à sec­tion-AD@archivistes.org
Précisez s’il s’agit d’une inter­ven­tion (durée de 20 mn) ou un projet de table ronde (10 à 20 mn par inter­ven­tion)

Le bureau de la sec­tion des Archivistes dépar­te­men­taux de l’AAF

CC BY-NC 2.0 BE Sclera BE

Retour en haut de la page