Archivistes mobilisés pour les Journées du patrimoine et les dossiers de la rentrée

Communiqué de l’AAF du 13 septembre 2013

vendredi 13 septembre 2013
  • Imprimer

Alors que les ser­vi­ces d’archi­ves, de plus en plus nom­breux, se mobi­li­sent pour les Journées euro­péen­nes du patri­moine, notre réseau pro­fes­sion­nel et asso­cia­tif suit plu­sieurs dos­siers impor­tants en cette ren­trée :

– Projet de règle­ment euro­péen sur les don­nées per­son­nel­les et péti­tion citoyenne :
Cet été, avec nos par­te­nai­res (Fédération fran­çaise de généa­lo­gie, Geneanet, Interassociation Archives Bibliothèques Documentation, Limonade & Co, Revue fran­çaise de généa­lo­gie), nous avons été rejoints par l’asso­cia­tion « Liberté pour l’his­toire », pré­si­dée par Pierre Nora, et nous avons dépassé les 50 000 signa­tai­res.
Nous nous sommes déjà réjouis du report de l’examen de ce projet par les dif­fé­ren­tes ins­tan­ces euro­péen­nes et sou­hai­tons donc remet­tre la liste des signa­tai­res au cabi­net du Premier minis­tre et à la Commission euro­péenne afin que notre démar­che citoyenne soit enten­due. Après ce pre­mier succès, nous sou­hai­tons pour­sui­vre de manière cons­truc­tive et pro­po­sons à l’ensem­ble des acteurs et déci­deurs d’orga­ni­ser des réu­nions de tra­vail pour trou­ver ensem­ble les meilleu­res solu­tions conju­guant droit à l’oubli et droit à la mémoire.

– Éducation artis­ti­que et cultu­relle :
Comme le mon­trent les Journées du patri­moine, une des mis­sions fon­da­men­ta­les des ser­vi­ces d’archi­ves est la valo­ri­sa­tion de ce patri­moine. C’est pour cette raison que nous avons voulu par­ti­ci­per à la consul­ta­tion natio­nale sur l’éducation artis­ti­que et cultu­relle. C’est aussi pour­quoi nous avons regretté que le sec­teur des archi­ves soit qua­si­ment ignoré dans le rap­port final (jan­vier 2013) et espé­rons que les conven­tions ter­ri­to­ria­les et le « grand projet », devant être annoncé par la minis­tre de la Culture et de la Communication la semaine pro­chaine, cor­ri­gent cet « oubli ».

– Loi Patrimoine, volet archi­ves :
Le minis­tère de la Culture et de la Communication a com­mencé la concer­ta­tion avec les asso­cia­tions pro­fes­sion­nel­les des dif­fé­rents sec­teurs avant de l’élargir à l’ensem­ble des acteurs concer­nés.
C’est pour nous l’occa­sion de réflé­chir et pro­po­ser col­lec­ti­ve­ment (et le plus lar­ge­ment pos­si­ble) notre contri­bu­tion à l’évolution des règles com­mu­nes régis­sant le rôle des archi­ves et des archi­vis­tes et leurs rela­tions avec le reste de la société.
Capitalisant également les réflexions issues de notre Forum des archi­vis­tes (Angers - mars 2013), nous nous pro­po­sons de par­ta­ger nos réflexions avec l’ensem­ble des acteurs au tra­vers d’un "livre blanc" sur Les archi­ves aujourd’hui et demain, contri­bu­tion publi­que au débat.

– Concours de la fonc­tion publi­que ter­ri­to­riale :
Car com­ment penser à la valo­ri­sa­tion du patri­moine sans s’assu­rer d’avoir les pro­fes­sion­nels néces­sai­res ? La ques­tion des concours d’accès aux fonc­tions publi­ques a été remise sur le devant de la scène cet été.
Le trai­te­ment des deman­des d’ins­crip­tion aux concours externe d’assis­tant de conser­va­tion et d’assis­tant prin­ci­pal de conser­va­tion du patri­moine et des biblio­thè­ques en 2013 a sus­cité de pro­fon­des inquié­tu­des de la part de nom­breux can­di­dats : grâce au groupe « concours » de la com­mis­sion Formation – emploi – métiers, nous avons sol­li­cité les cen­tres de ges­tion pour éclaircir cette situa­tion et entre­pris des démar­ches auprès du SIAF et des minis­tè­res concer­nés, notam­ment auprès du minis­tère de l’Intérieur avec l’IABD et cer­tai­nes de ses asso­cia­tions mem­bres. Avec l’inte­ras­so­cia­tion, nous pro­lon­ge­rons les réflexions inter­pro­fes­sion­nel­les (autour de la notion d’inté­rêt géné­ral) le 23 sep­tem­bre.
Alors que l’AAF va, pour la pre­mière fois, tenir un stand au Salon des maires et des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­ria­les (19-21 novem­bre 2013), alors que nous sommes censés entrer dans l’acte 3 de la décen­tra­li­sa­tion, il serait bon que les patri­moi­nes aient les moyens humains de leurs valo­ri­sa­tions.

– Dynamique asso­cia­tive :
Enfin, le chan­tier interne de notre asso­cia­tion sera lancé le jeudi 26 sep­tem­bre à 13h30 dans les locaux de l’Assemblée natio­nale. Notre asso­cia­tion aura à redé­fi­nir… col­lec­ti­ve­ment sa dyna­mi­que asso­cia­tive afin que chaque archi­viste y trouve encore plus sa place et afin d’en faire encore davan­tage une force col­lec­tive et une force de pro­po­si­tion.
Un tour de France, d’octo­bre à jan­vier, va nous per­met­tre de débat­tre de ces ques­tions et des autres avant notre Assemblée géné­rale de mars 2014.



 titre documents joints


(PDF – 279.4 ko)
        
Retour en haut de la page