Deux archivistes adhérentes parlent de la loi de juillet 2008 sur Histoire@Politique

Claire Bernard-Deust, Agnès Dejob, « La nouvelle loi d’archives face aux réalités de la profession d’archiviste », Histoire@Politique. Politique, culture, société, N°8, mai-août 2009.

Agnès DEJOB, Claire BERNARD-DEUST   dimanche 31 mai 2009
  • Imprimer

Résumé :

Deux archi­vis­tes appor­tent ici leur contri­bu­tion aux dis­cus­sions sur la nou­velle loi d’archi­ves fran­çaise parue en juillet 2008. Elles revien­nent sur la dimi­nu­tion des délais de com­mu­ni­ca­tion, tout en s’élevant contre la créa­tion d’archi­ves incom­mu­ni­ca­bles et en sou­li­gnant les dif­fi­cultés concrè­tes d’appli­ca­tion. La pro­tec­tion de la vie privée, qui fait débat, est par­ti­cu­liè­re­ment ana­ly­sée : sa défi­ni­tion, la com­mu­ni­ca­tion des infor­ma­tions s’y rap­por­tant, le trai­te­ment des don­nées nomi­na­ti­ves col­lec­tées infor­ma­ti­que­ment. Alors que les nou­veaux modes de pro­duc­tion docu­men­taire font peser un risque réel sur la qua­lité des archi­ves conser­vées et la pos­si­bi­lité d’y accé­der, ces ques­tions méri­tent atten­tion, car l’accès aux archi­ves, en démo­cra­tie, est un droit et un gage de trans­pa­rence.

Claire Bernard-Deust, Agnès Dejob, « La nouvelle loi d’archives face aux réalités de la profession d’archiviste », Histoire@Politique. Politique, culture, société, N°8, mai-août 2009.

Retour en haut de la page