Communiqué de presse du 27 juin 2017

L’AAF diffuse une nouvelle version de son référentiel métiers

Un archiviste ? Quésaco ?

Vous pensez qu’un documentaliste est un archiviste ? Vous êtes certain que la seule compétence nécessaire pour être archiviste est de savoir classer par ordre alphabétique ? Vous avez expliqué à votre entourage que le classement de vos bulletins de salaire faisait de vous un archiviste ? L’heure est grave… Le référentiel métier « La profession d’archiviste ou les métiers des archives » est pour vous !

mercredi 26 juillet 2017
  • Imprimer

Afin de faire connai­tre et par­ta­ger les dif­fé­ren­tes facet­tes de la pro­fes­sion, l’Association des archi­vis­tes fran­çais a entre­pris dès les années 2000 un tra­vail de réflexion et d’ana­lyse sur le métier avec un groupe de tra­vail com­posé de dif­fé­rents pro­fils d’archi­vis­tes. En 2008 était publié un réfé­ren­tiel métier lis­tant les acti­vi­tés de l’archi­viste, répar­ties en 5 gran­des par­ties :
- De la ges­tion des docu­ments d’acti­vité / records mana­ge­ment à la col­lecte
- Classement et des­crip­tion
- Conservation
- Communication – valo­ri­sa­tion
- Gestion d’un ser­vice d’archi­ves

À ces acti­vi­tés étaient asso­ciées les com­pé­ten­ces néces­sai­res pour les exer­cer, de trois ordres :
- Savoirs, comme le droit appli­ca­ble à l’acti­vité de l’orga­nisme ou les fac­teurs de dété­rio­ra­tion des sup­ports,
- Savoir-faire, comme la négo­cia­tion ou l’ana­lyse archi­vis­ti­que,
- Savoir-être, comme la rigueur ou le sens de la com­mu­ni­ca­tion.

Ce tra­vail a fait l’objet d’une veille conti­nuelle, d’un appro­fon­dis­se­ment sur les par­ties tech­ni­ques du métier, d’une mise à jour pour suivre ses évolutions.
Sa ver­sion réac­tua­li­sée et illus­trée est aujourd’hui dis­po­ni­ble en ligne et uti­li­sa­ble par tous : http://www.archi­vis­tes.org/IMG/pdf/... !

A qui s’adresse ce docu­ment ?
- Aux étudiants ou per­son­nes en reconver­sion qui veu­lent en savoir plus sur le métier, il peut être com­plété avec les fiches-métiers consul­ta­bles sur le site de l’AAF défi­nis­sant 4 niveaux d’exer­ci­ces de l’archi­viste
- Aux archi­vis­tes ou ser­vi­ces Ressources humai­nes qui pré­pa­rent un recru­te­ment et qui doi­vent pré­pa­rer une fiche de poste
- Aux chefs de ser­vice d’archi­ves et aux archi­vis­tes dans le cadre de leurs entre­tiens annuels
- Aux archi­vis­tes sou­hai­tant deman­der des for­ma­tions ou faire le point sur leur car­rière
- À tous ceux qui sont inté­res­sés par le métier, proche des métiers de docu­men­ta­liste ou biblio­thé­caire mais en même temps dif­fé­rents avec des com­pé­ten­ces spé­ci­fi­ques, à tous ceux qui veu­lent savoir ce qu’est le réco­le­ment ou l’indexa­tion, à tous ceux que ce métier empreint de culture géné­rale, his­to­ri­que et admi­nis­tra­tive intri­gue !

Bonne décou­verte,
Pour toute ques­tion ou remar­que : cofem@ar­chi­vis­tes.org

À propos de l’AAF
Fondée en 1904, l’Association des archivistes français regroupe aujourd’hui plus de 1 900 adhérents, professionnels des archives du secteur public comme du secteur privé.
Consciente du défi que représente, dans le monde contemporain, la maîtrise de la production archivistique et de l’information qu’elle renferme, l’AAF se définit comme un organe permanent de réflexions, de formations et d’initiatives mis au service des sources de notre histoire, celles d’hier comme celles de demain. L’association entend en cela défendre les intérêts des professionnels, promouvoir le métier d’archiviste et sensibiliser le grand public à l’importance citoyenne des archives en France mais également à travers le monde.

Contacts : Alice Grippon
Association des archivistes français - www.archivistes.org
8 rue Jégo –75013 Paris
Delegation_generale@archivistes.org ou 01-46-06-40-12



 titre documents joints


Retour en haut de la page