La pétition #EUdataP à l’international

Suite à la résolution du comité directeur de la sec­tion des asso­cia­tions pro­fes­sion­nel­les du Conseil inter­na­tio­nal des archi­ves (ICA-SPA) prise lors de sa réunion du 24 avril 2013 à Amsterdam, de plus en plus d’associations professionnelles d’archivistes, notamment européennes, relaient et mobilisent dans leur pays.

jeudi 23 mai 2013
  • Imprimer

La péti­tion relayée à l’étranger :
- En Grèce : http://www.eae.org.gr/
- En Allemagne : http://www.vda.archiv.net/aktuel­les/mel­dung/227.html
- En Pologne : http://sap.waw.pl/node/428
- En Norvège : http://www.arki­vrad.no/
- En Italie : http://www.anai.org/

Following the taken at its mee­ting April 24, 2013 in Amsterdam, more and more pro­fes­sion­nal asso­cia­tions, espe­cially in Europa, mobi­lise :

The peti­tion relayed abroad :
- In Greece :
http://www.eae.org.gr/
- In Germany : http://www.vda.archiv.net/aktuel­les/mel­dung/227.html
- In Poland http://sap.waw.pl/node/428
- In Norway : http://www.arki­vrad.no/
- In Italy : http://www.anai.org/


info document -  voir en grand cette image"

Voici le com­mu­ni­qué de l’ICA :

La pro­tec­tion des don­nées per­son­nel­les

Lors de son Comité exé­cu­tif des 14 et 15 mars 2013, l’ICA a été inter­pellé par l’Association des archi­vis­tes fran­çais (AAF) sur le sort des don­nées per­son­nel­les dans le cadre du nou­veau règle­ment euro­péen prévu sur la ques­tion. L’ICA par­tage les préoc­cu­pa­tions expri­mées par la France dans la mesure où cette légis­la­tion pour­rait
ouvrir la voie vers une des­truc­tion mas­sive et sans dis­tinc­tion des don­nées per­son­nel­les, dont la majeure partie pos­sède une valeur admi­nis­tra­tive et his­to­ri­que dura­ble.

Voici le lien vers l’arti­cle pré­paré par l’AAF ainsi que vers la péti­tion qui a été mise en place : http://www.archi­vis­tes.org/Citoyens-contre-le-projet-de

Les archi­vis­tes du monde entier sont loin de s’oppo­ser à la pro­tec­tion de la vie privée. Ils reconnais­sent que le droit d’accès à l’infor­ma­tion doit être contre­ba­lancé par le droit à la vie privée. Néanmoins l’ICA invi­tent les res­pon­sa­bles euro­péens à pren­dre la mesure des consé­quen­ces désas­treu­ses d’un tel texte sur les archi­ves des ins­ti­tu­tions publi­ques et pri­vées et, par consé­quent, sur les droits des citoyens, et les inci­tent à repren­dre la réflexion sur le sujet.


Protection of Personal Data

ICA, during its Executive Board of March 14-15 2013, recei­ved the press release from the Association des archi­vis­tes
fran­çais (AAF) on the pro­po­sed fate of per­so­nal data contai­ned in a draft European regu­la­tion. ICA enti­rely shares the concerns expres­sed by France that this regu­la­tion could pave the way for the mass and indis­cri­mi­nate des­truc­tion of per­so­nal data, much of which is of conti­nuing admi­nis­tra­tive and endu­ring his­to­ri­cal value.

Links to the note pre­pa­red by AAF and to the peti­tion, which it has orga­ni­zed, are given here : http://www.archi­vis­tes.org/Citoyens-contre-le-projet-de

Archivists throu­ghout the world are ffar from oppo­sed to the pro­tec­tion of pri­vacy. They reco­gnise that the right to access for the citi­zen has to be wei­ghed in the balance with the right to pri­vacy., However, ICA now calls on all European deci­sion makers to eva­luate the poten­tially disas­trous conse­quen­ces of such a text on the archi­ves of pri­vate and public ins­ti­tu­tions, as well as on citi­zens’rights. Instead there needs to be a serious and well infor­med debate on this key issue.


n
La télé­vi­sion du Parlement euro­péen a consa­cré un repor­tage à cette ques­tion en inter­vie­want le Président de l’AAF :

http://euro­parltv.europa.eu/fr/player.aspx?pid=096e9b01-66f9-41c6-8f45-a1c4016f9­ce6

Retour en haut de la page