La chaîne du livre à l’Association des archivistes français

Depuis la parution du best-seller de l’association en juin 2020, l’"Abrégé d’archivistique", certains attendent avec impatience la réception dudit ouvrage. Du côté de la permanence, le traitement peut s’avérer long (15 jours à 3 semaines) : aussi il nous a semblé opportun de vous donner quelques informations sur la chaîne du livre à l’AAF.

jeudi 8 octobre 2020
  • Imprimer

Quelques chif­fres pour com­men­cer : 2000 exem­plai­res de l’Abrégé d’archi­vis­ti­que ont été vendus depuis sa paru­tion début juin 2020. Outre ce titre emblé­ma­ti­que, nous avons également vendu près de 1000 exem­plai­res de la deuxième édition des Archives électroniques paru en début jan­vier 2020. Le Guide d’archi­vage des com­mu­nes et des grou­pe­ments de com­mu­nes a également séduit les pro­fes­sion­nels cette année avec 1167 ouvra­ges écoulés !

Comme dans une maison d’édition clas­si­que, nous com­man­dons le texte aux auteurs – tous béné­vo­les – et s’ensuit un long pro­ces­sus éditorial pour que l’ouvrage que vous tenez entre les mains soit par­fait ! Et ce tra­vail est réa­lisé par notre res­pon­sa­ble des publi­ca­tions, Anne-Laure Leroux. Il faut comp­ter entre six mois et un an pour que le fruit de ce tra­vail col­lec­tif et minu­tieux abou­tisse. Voici quel­ques gran­des étapes du pro­ces­sus éditorial.

1. Il y a d’abord le tra­vail sur le texte avec les auteurs qui néces­site d’impor­tants allers-retours.

2. Il faut, en paral­lèle, orga­ni­ser le plan­ning et établir des devis avec les dif­fé­rents inter­ve­nants exté­rieurs (gra­phis­tes, cor­rec­teur, impri­meur, rou­teur, etc.), suivre chaque étape, échanger avec chacun des acteurs pre­nant partie à cette aven­ture :
- Les gra­phis­tes sont en charge de la maquette et de la créa­tion gra­phi­que ;
- Le cor­rec­teur traque la moin­dre coquille ;
- L’impri­meur nous accom­pa­gne, entre autres, sur le choix du papier, le format le plus adapté, etc.

3. Lorsque l’ouvrage paraît, il faut ensuite sto­cker les mil­liers d’exem­plai­res dans des lieux dédiés. Nous avons plu­sieurs points de sto­ckage... Les stocks de l’Abrégé d’archi­vis­ti­que se situent à quel­ques cen­tai­nes de mètres de nos bureaux (8 rue Jean-Marie Jégo).

4. Sans oublier que la paru­tion d’un ouvrage ne fait pas tout ! Il faut com­mu­ni­quer pour faire savoir auprès des clients et des pro­fes­sion­nels que nous avons une nou­veauté.

5. Et com­ment se déroule la dis­tri­bu­tion ? Contrairement à une maison d’édition clas­si­que, nous n’avons ni dis­tri­bu­teur, ni dif­fu­seur per­met­tant d’assu­rer la livrai­son des ouvra­ges aux dif­fé­rents clients. Ce tra­vail est réa­lisé en interne par la per­ma­nence, et plus par­ti­cu­liè­re­ment par notre assis­tante admi­nis­tra­tive, Rajaa Gabsi. Elle traite tout à la fois les com­man­des indi­vi­duel­les, des col­lec­ti­vi­tés, des librai­ries, etc.

Et les com­man­des sont nom­breu­ses !

Nous nous en réjouis­sons mais il nous faut du temps pour satis­faire toutes les deman­des et nous fai­sons au mieux pour répon­dre à tous dans des délais allant de quinze jours à trois semai­nes. Nous vous remer­cions de l’inté­rêt porté à l’asso­cia­tion et nous nous tenons à votre dis­po­si­tion pour toute pré­ci­sion.

- Pour com­man­der nos ouvra­ges, retrou­vez toutes les paru­tions dans l’onglet « Publications »
- Pour com­man­der l’Abrégé d’archi­vis­ti­que, télé­char­gez le bon de com­mande et suivez les pro­cé­du­res indi­quées.

Retour en haut de la page