Les Archives nationales

RECRUTENT : un Chef/fe de projet MOA numérisation (F/H)

mercredi 20 octobre 2021
  • Imprimer

Tous les postes du Ministère de la culture et de ses établissements sont ouverts aux per­son­nes reconnues comme tra­vailleurs(ses) han­di­ca­pés(es)

Référence : 2021-680063
Intitulé du poste : Chef/fe de projet MOA numé­ri­sa­tion (F/H)
Catégorie sta­tu­taire : A
Corps : Contractuel/le
Article 4-1 (aucun corps de titu­laire)
Code Corps : ANT

Localisation admi­nis­tra­tive et géo­gra­phi­que de l’affec­ta­tion :
Archives natio­na­les
59 rue Guynemer - 93380 Pierrefitte-sur-Seine
Métro : Saint-Denis Université (Ligne 13)
Depuis Paris Centre, le site est acces­si­ble en 30 mn (via la Ligne 14)

Missions et acti­vi­tés prin­ci­pa­les :
Au sein de la direc­tion du numé­ri­que et de la conser­va­tion, le dépar­te­ment de l’image et du son par­ti­cipe à la pré­ser­va­tion et à la valo­ri­sa­tion des archi­ves de son domaine. Il com­prend l’ate­lier pho­to­gra­phi­que et l’ate­lier audio­vi­suel. Il pro­gramme, gère et contrôle les cam­pa­gnes exter­na­li­sées de numé­ri­sa­tion des archi­ves, en lien avec les dépar­te­ments deman­deurs, et prend en charge en interne la réa­li­sa­tion de pro­jets spé­ci­fi­ques. Il assure la numé­ri­sa­tion d’archi­ves audio­vi­suel­les pour leur com­mu­ni­ca­tion en salle de lec­ture. Il assure les cap­ta­tions audio­vi­suel­les et les pro­duc­tions de mon­ta­ges audio­vi­suels ou sono­res. Il contri­bue à la trans­mis­sion des savoir-faire.
Chaque année, il mène près d’une cen­taine de pro­jets de numé­ri­sa­tion d’archi­ves de tous types et pro­duit plus d’un mil­lion de fichiers numé­ri­ques. Il pilote les opé­ra­tions de numé­ri­sa­tion, dont la plus grosse partie est exter­na­li­sée dans le cadre de mar­chés publics et selon des pro­to­co­les tech­ni­ques très précis.
Sous l’auto­rité de la res­pon­sa­ble du dépar­te­ment de l’image et du son, le/la chef·fe de projet MOA en numé­ri­sa­tion est char­gé·e de pilo­ter les opé­ra­tions de numé­ri­sa­tion, menées conjoin­te­ment par les dépar­te­ments de la direc­tion des fonds et le dépar­te­ment de l’image et du son ; de veiller à la confor­mité des opé­ra­tions de numé­ri­sa­tion en met­tant en place des pro­ces­sus auto­ma­ti­sés ; d’anti­ci­per et d’accom­pa­gner l’évolution tech­ni­que de la poli­ti­que de numé­ri­sa­tion en lien avec le dépar­te­ment du sys­tème d’infor­ma­tion.

Missions et acti­vi­tés prin­ci­pa­les :
1. Pilotage des pro­gram­mes de numé­ri­sa­tion au sein du pôle image en rela­tion avec les dif­fé­rents titu­lai­res des mar­chés de numé­ri­sa­tion :
-  par­ti­ci­per à la pro­gram­ma­tion plu­rian­nuelle ;
-  assu­rer le suivi de l’exé­cu­tion des pro­jets et de la péren­ni­sa­tion des fichiers issus de pro­gram­mes de numé­ri­sa­tion ;
-  coor­don­ner les tra­vaux de contrôle, de repri­ses et de vali­da­tion des opé­ra­tions exter­na­li­sées ;
-  assu­rer le suivi du plan­ning et le suivi bud­gé­taire.
2. Analyse des besoins en matière de contrô­les et de choix tech­ni­ques pour opti­mi­ser la numé­ri­sa­tion :
-  amé­lio­rer la chaîne de contrôle des pro­jets de numé­ri­sa­tion par la mise en place de pro­cess auto­ma­ti­sés ;
-  accom­pa­gner les équipes dans l’appro­pria­tion de ces outils ;
-  élaborer des scripts pour la mise en confor­mité des fichiers numé­ri­ques par trai­te­ment en masse (renom­mage, méta­don­nées) avant char­ge­ment en biblio­thè­que numé­ri­que ;
-  par­ti­ci­per à la réflexion sur l’évolution de la poli­ti­que de numé­ri­sa­tion en matière de for­mats, stan­dards et méta­don­nées ;
-  par­ti­ci­per à la réflexion sur le sto­ckage et l’archi­vage des fichiers numé­ri­ques et pilo­ter les opé­ra­tions ;
-  assu­rer une veille tech­no­lo­gi­que sur la numé­ri­sa­tion.

Missions secondai­res :
Intégré·e à une équipe d’agent·e·s scien­ti­fi­ques, le/la chef·fe de projet numé­ri­sa­tion est ame­né·e à sup­pléer ses col­lè­gues en leur absence et à repré­sen­ter le pôle Image auprès des autres dépar­te­ments et ser­vi­ces des Archives natio­na­les.

Compétences prin­ci­pa­les mises en œuvre : (cotées sur 4 niveaux initié – pra­ti­que – maî­trise – expert)
Compétences tech­ni­ques
-  Connaissance des outils infor­ma­ti­ques métier (maî­trise)
-  Connaissance des pro­blé­ma­ti­ques, des prin­ci­pes et des métho­des de trans­fert de sup­port et de trai­te­ment de l’image numé­ri­que (maî­trise).
-  Connaissance des stan­dards TIFF, JPEG (maî­trise)
-  Connaissance des méta­don­nées EXIF (maî­trise)
-  Principes archi­vis­ti­ques et normes pro­fes­sion­nel­les (pra­ti­que)
Savoir-faire
-  Sens de l’orga­ni­sa­tion (maî­trise).
-  Gestion de pro­jets (pra­ti­que).
-  Construction et res­pect des plans de char­ges et plan­ning (maî­trise).
-  Capacité à défi­nir des objec­tifs (maî­trise).
-  Capacité de res­ti­tu­tion à ses par­te­nai­res et à sa hié­rar­chie (maî­trise).
-  Aptitude à l’exer­cice de res­pon­sa­bi­lité et à la prise de déci­sion (maî­trise).
-  Aptitude au tra­vail en équipe et aux rela­tions avec les pres­ta­tai­res•
Savoir-être (com­pé­ten­ces com­por­te­men­ta­les)
-  Esprit d’équipe,
-  Capacité d’adap­ta­tion, réac­ti­vité et sou­plesse, auto­no­mie
-  Sens de l’inno­va­tion
-  Qualités d’écoute, rela­tion­nel­les et péda­go­gi­ques,
-  Sensibilité à la valeur patri­mo­niale et his­to­ri­que des docu­ments d’archi­ves

Environnement pro­fes­sion­nel :
L’action du ser­vice à com­pé­tence natio­nale (SCN) des Archives natio­na­les s’ins­crit dans le cadre de la poli­ti­que géné­rale défi­nie par le Service inter­mi­nis­té­riel des archi­ves de France auquel il est rat­ta­ché, Art. R. 212-8 du code du patri­moine. Ce ser­vice cons­ti­tue avec le SCN des Archives natio­na­les d’Outre-Mer, le SCN des Archives natio­na­les du monde du tra­vail et les ser­vi­ces dépar­te­men­taux d’archi­ves, le réseau des ser­vi­ces publics d’archi­ves en France. Les Archives natio­na­les conser­vent les archi­ves des ser­vi­ces cen­traux de l’État depuis le Moyen Âge, ainsi que le minu­tier cen­tral des notai­res de Paris et de nom­breux fonds d’ori­gine privée. Service à com­pé­tence natio­nale, les Archives natio­na­les sont implan­tées à Pierrefitte-sur-Seine, siège de l’ins­ti­tu­tion, ainsi qu’à Paris et à Fontainebleau dont la fer­me­ture inter­vien­dra fin 2022. Les gran­des orien­ta­tions stra­té­gi­ques de l’ins­ti­tu­tion sont déve­lop­pées dans un pro­gramme scien­ti­fi­que, cultu­rel et éducatif. Pour les mener à bien, les Archives natio­na­les sont dotées d’un effec­tif de près de 500 agents. La refon­da­tion de l’ins­ti­tu­tion se pour­suit avec le trans­fert des archi­ves de Fontainebleau à Pierrefitte-sur-Seine d’ici la fin 2022, l’ouver­ture début 2023 d’un res­tau­rant admi­nis­tra­tif à Pierrefitte-sur-Seine, le projet de cons­truc­tion d’une exten­sion sur ce site, ou encore le schéma direc­teur des Archives natio­na­les pour le site pari­sien, qui com­porte un impor­tant pro­gramme de res­tau­ra­tion. Deux orien­ta­tions trans­ver­sa­les sont à sou­li­gner : le déve­lop­pe­ment de l’archi­vage électronique et la pour­suite d’une ambi­tieuse poli­ti­que d’ouver­ture sur les publics, à Paris, à Pierrefitte-sur-Seine et sur Internet. De plus amples infor­ma­tions peu­vent être obte­nues sur le site inter­net des Archives natio­na­les :
http://www.archi­ves-natio­na­les.culture.gouv.fr
Au sein des Archives natio­na­les, la direc­tion du numé­ri­que et de la conser­va­tion est char­gée : de la conduite des grands pro­jets numé­ri­ques ; de la maî­trise d’ouvrage du sys­tème d’infor­ma­tion ; de la péren­ni­sa­tion des don­nées et méta­don­nées des archi­ves ; de la pro­duc­tion des cam­pa­gnes de numé­ri­sa­tion à des fins de pré­ser­va­tion et de dif­fu­sion ; de la conser­va­tion maté­rielle pré­ven­tive et cura­tive des archi­ves ; des entrées et de la régie des fonds ; des plans de pré­ven­tion des ris­ques ; de la trans­mis­sion de ses exper­ti­ses.

Liaisons hié­rar­chi­ques :
Le/La res­pon­sa­ble du dépar­te­ment de l’image et du son

Liaisons fonc­tion­nel­les :
L’ate­lier de pho­to­gra­phie et les autres ser­vi­ces des Archives natio­na­les. Les pres­ta­tai­res de ser­vice en numé­ri­sa­tion.

Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions :
Le poste com­porte des dépla­ce­ments entre les sites de Paris et de Pierrefitte-sur-Seine des Archives natio­na­les.
Télétravail et mana­ge­ment :
Télétravail pos­si­ble

Qui contac­ter ?

Informations :
La cheffe du dépar­te­ment de l’image et du son : Flore Hervé, tél. : 01 75 47 21 83 / 06 82 36 46 21, flore.her­ve@­culture.gouv.fr
La res­pon­sa­ble du recru­te­ment : Patricia Saïah-Adda, tél. : 01 75 47 21 90,
patri­cia.saiah-adda@­culture.gouv.fr

Envoi des can­di­da­tu­res :
Par cour­riel à cette adresse : recru­te­ment.archi­ves-natio­na­les@­culture.gouv.fr en pré­ci­sant dans l’objet du mes­sage : l’inti­tulé du poste, le corps concerné et la réfé­rence du poste (ex Chargé.e d’études docu­men­tai­res (CHED), fiche n ° 2021-XXX).

et le cas échéant, par voie pos­tale, à :
Monsieur Bruno Ricard
Directeur des Archives natio­na­les
59 rue Guynemer | 90001
93383 Pierrefitte-sur-Seine Cedex

Retour en haut de la page