Communiqué de presse – Le 2 juillet 2020

Municipales : la continuité démocratique passe par les archives !

Le cycle électoral qui vient de s’achever dimanche dernier a eu pour conséquence, dans nombre de communes françaises, un profond renouvellement des majorités ; le « 3e tour », qui se déroulera cette fin de semaine, va voir la fin du processus d’élection des nouveaux et des nouvelles maires et président.e.s des EPCI.

Anne CLERC   jeudi 2 juillet 2020
  • Imprimer

Communiqué de presse – Le 2 juillet 2020
Municipales : la conti­nuité démo­cra­ti­que passe par les archi­ves !

Le cycle électoral qui vient de s’ache­ver diman­che der­nier a eu pour consé­quence, dans nombre de com­mu­nes fran­çai­ses, un pro­fond renou­vel­le­ment des majo­ri­tés ; le « 3e tour », qui se dérou­lera cette fin de semaine, va voir la fin du pro­ces­sus d’élection des nou­veaux et des nou­vel­les maires et pré­si­dent.e.s des EPCI.

Pour que ces nou­veaux édiles puis­sent se saisir, pour le bien commun, des affai­res en cours, il va leur fal­loir, au moment de pren­dre leurs fonc­tions, rece­voir de leurs pré­dé­ces­seur.e.s l’ensem­ble des moyens com­mu­naux, dont les archi­ves papier et numé­ri­ques ne sont pas les moin­dres.

Les archi­ves pro­dui­tes par la com­mune ou l’inter­com­mu­na­lité, quels qu’en soient la forme, le sup­port maté­riel, la date et le lieu de conser­va­tion sont tout à la fois l’outil incontour­na­ble pour suivre les affai­res en cours, la garan­tie de la sécu­rité juri­di­que de la col­lec­ti­vité et des citoyens, et le véhi­cule irrem­pla­ça­ble d’une mémoire patri­mo­niale com­mune.

La trans­mis­sion com­plète, dans de par­fai­tes condi­tions de tra­ça­bi­lité et de trans­pa­rence, de ce bien public commun est un enjeu démo­cra­ti­que majeur ; elle se joue ces jours-ci, dans un contexte local par­fois tendu.

L’Association des archi­vis­tes fran­çais tient à rap­pe­ler aux anciens comme aux nou­veaux élu.es leur res­pon­sa­bi­lité s’agis­sant de la conser­va­tion des archi­ves. Elle les encou­rage à se rap­pro­cher des archi­vis­tes qui exer­cent au sein des ser­vi­ces d’archi­ves de leurs col­lec­ti­vi­tés ou des Archives dépar­te­men­ta­les.

Elle appelle également chaque citoyen.ne à la vigi­lance. Les pério­des de tran­si­tion électorale sont en effet l’occa­sion de des­truc­tions sau­va­ges d’archi­ves.

Enfin, elle appor­tera son sou­tien et celui de son réseau à tout.e pro­fes­sion­nel.le qui se trou­ve­rait en dif­fi­culté, dans l’exer­cice de sa mis­sion de col­lecte des archi­ves publi­ques.

Confiante dans le sens de l’inté­rêt géné­ral qui anime ces semai­nes-ci plus que jamais celles et ceux qui s’enga­gent, l’AAF leur sou­haite une bonne trans­mis­sion de leurs archi­ves à leurs suc­ces­seur.e.s.



 Documents à télécharger


(PDF – 494.1 ko)
        
Retour en haut de la page