La Gazette des archives n°248 (2017-4)

Varia

Rédaction de la Gazette des archives   mardi 27 mars 2018
  • Imprimer

Suivant sa tra­di­tion, La Gazette des archi­ves conti­nue d’ouvrir ses portes à tous ceux qui sou­hai­tent écrire et réflé­chir sur le métier d’archi­viste et ses déve­lop­pe­ments, tant théo­ri­ques que pra­ti­ques. Les dif­fé­ren­tes contri­bu­tions de ce numéro Varia com­po­sent à cet égard un som­maire riche et éclectique.

Qu’il soit ques­tion de « docu­ments essen­tiels », un concept venu d’outre-Atlantique qui sus­cite à l’heure actuelle bien des inter­pré­ta­tions ou com­men­tai­res, de « facet­tes » ou encore de « data visua­li­sa­tion », ce numéro est au cœur des réflexions d’actua­lité.

Les « retours d’expé­rience » abor­dent des sujets variés, et tout aussi per­ti­nents : la mise en œuvre de la nou­velle enquête de l’Institut d’his­toire du temps pré­sent, « Accueillir les étrangers en France, 1965-1983 », l’élaboration du projet d’archi­vage électronique de la ville de Toulouse, devenu une prio­rité stra­té­gi­que de la col­lec­ti­vité, ou encore la manière dont une source iné­dite conser­vée à Charleville-Mézières, les regis­tres de dénom­bre­ment de recen­se­ment de la popu­la­tion entre 1698 et 1942, a permis de cons­truire une enquête inter­ro­geant dif­fé­rents champs des scien­ces humai­nes (démo­gra­phie, his­toire sociale, his­toire des migra­tions, his­toire de la famille).

Enfin, pre­nant un peu de dis­tance avec le champ opé­ra­tion­nel, il vous est pro­posé de réflé­chir d’une part sur le lien entre recher­che en archi­vis­ti­que et monde pro­fes­sion­nel et, d’autre part, en pre­nant appui sur les résul­tats de la Grande col­lecte dans les Bouches-du-Rhône, sur la manière dont les des­cen­dants des sol­dats et de leurs famil­les ont porté, à tra­vers ce geste de trans­mis­sion, la mémoire de la Grande Guerre.

La Gazette des archi­ves remer­cie vive­ment tous ceux qui ont contri­bué à ce numéro, et vous invite à votre tour à pren­dre la plume pour faire part à tout moment de vos réa­li­sa­tions, réflexions, infor­ma­tions, qui sont le reflet de la vie foi­son­nante et diverse de notre pro­fes­sion.

SOMMAIRE

- Démontrer l’oppor­tu­nité de l’archi­vage électronique aux déci­deurs : retour d’expé­rience de la ville de Toulouse, par Carine CONDUCHÉ, Soazig SANTRAN et Rémy VERDO

- Facettes et archi­ves : moda­li­tés et appli­ca­tions, par Simon CÔTÉ-LAPOINTE et Sabine MAS

- De la menace nucléaire au concept de conti­nuité des opé­ra­tions : une intro­duc­tion aux « docu­ments essen­tiels », par Didier GRANGE

- D’une source excep­tion­nelle à une recher­che his­to­ri­que à fort poten­tiel : l’enquête « Charleville », par Claude GRIMMER et Éric MONTAT

- Une nou­velle enquête du réseau des cor­res­pon­dants dépar­te­men­taux de l’Institut d’his­toire du temps pré­sent (IHTP) : « Accueillir les étrangers en France, 1965-1983 », par Bénédicte HÉRAUD

- Ce que l’archi­vis­ti­que peut appor­ter au monde pro­fes­sion­nel contem­po­rain (et vice-versa) : le lien entre la recher­che en archi­vis­ti­que et les milieux pro­fes­sion­nels, par Goulven LE BRECH

- La visua­li­sa­tion des don­nées archi­vis­ti­ques : les pre­miers pas, et ensuite ?, par Julien POMART

- Le poids de la Première Guerre mon­diale au prisme des archi­ves de la Grande col­lecte dans les Bouches-du-Rhône : un siècle d’obli­ga­tion mémo­rielle, par Emmanuelle REIMBOLD

Abonnement : 2017

ISSN : 0016-5522

Tarifs :
Tarif pour un exemplaire : 30 € (frais de port inclus)
Tarifs de l’abonnement 2015 :
- Adhérent AAF : 65 € l’année (85 € à l’étranger)
- Non adhérent : 80 € l’année (100 € à l’étranger)
- Libraires : 65 € l’année (85 € à l’étranger)
- Première année : 10 € de réduction

Commande ou abonnement :
Paiement par chèque à l’ordre de « Archivistes français formation » ou par mandat administratif.
Mail ou courrier à :
Archivistes français formation :
8, rue Jean-Marie Jégo - 75013 PARIS
Tél : 01.46.06.39.44
secretariat@archivistes.org - www.archivistes.org

Retour en haut de la page