11 avril 2014, à Paris

Atelier de la section Archives des administrations centrales

 
  • Imprimer

Le pro­chain ate­lier de la sec­tion Archives des admi­nis­tra­tions cen­tra­les sera orga­nisé le 11 avril de 9h à 12h30 sur le thème « L’évolution des ser­vi­ces d’archi­ves des opé­ra­teurs de l’Etat ».

Il aura lieu au musée Rodin, entrée libre sur ins­crip­tion obli­ga­toire.
L’entrée se fait par le 21 Boulevard des Invalides.

Présentation


Derrière le terme unique d’opé­ra­teur se cachent des réa­li­tés très dif­fé­ren­tes : selon les sec­teurs d’acti­vité, la taille des établissements, leur statut juri­di­que et leurs modes de fonc­tion­ne­ment, l’archi­viste ne pro­cè­dera pas exac­te­ment de la même manière, mettra en avant cer­tains aspects de son tra­vail plutôt que d’autres, trou­vera des appuis dif­fé­rents pour l’aider à mener à bien ses mis­sions.

Pour donner un aperçu de la ques­tion et enta­mer un dia­lo­gue qui se pour­sui­vra bien au-delà de cette mati­née, l’ate­lier de la sec­tion archi­ves des admi­nis­tra­tions cen­tra­les pro­pose de s’attar­der sur quel­ques exem­ples de ser­vi­ces d’archi­ves d’opé­ra­teurs, repré­sen­tant cette diver­sité, en mon­trant les adap­ta­tions néces­sai­res, les bonnes idées et les dif­fi­cultés spé­ci­fi­ques de chacun d’entre eux.

Représentant des ser­vi­ces récents ou ayant déjà quel­ques années d’exis­tence et de ce fait un peu de recul, les quatre par­ti­ci­pants à l’ate­lier feront avec nous un bilan : pour­quoi et com­ment le ser­vice a-t-il été créé ? Quelle a été la stra­té­gie pour implan­ter le ser­vice ? A-t-elle évolué au fil des années ? Dans quel sens ? Les atten­tes de l’établissement ont-elles changé avec le temps ? Comment orga­ni­sent-ils leur tra­vail au quo­ti­dien ? Quelles sont les erreurs à ne pas faire ? A tra­vers ces ques­tion­ne­ments, et bien d’autres encore, c’est la place et le rôle de l’archi­viste au sein de son établissement qui sera au cœur des débats.

Programme

1. L’action de la mis­sion des Archives auprès des opé­ra­teurs des minis­tè­res sociaux : l’évolution dans l’adap­ta­tion et la diver­si­fi­ca­tion, Eléonore Alquier, chef de la mis­sion des Archives de France auprès des minis­tè­res sociaux (Santé, Affaires socia­les, Travail, Jeunesse et Sports).
2. Évolution de la fonc­tion archi­ves au sein d’un opé­ra­teur de l’Etat sous la tutelle du minis­tère de la Culture. Le dépar­te­ment des archi­ves du Centre natio­nal du cinéma et de l’image animée (CNC), dépar­te­ment des archi­ves.
3. Les ser­vi­ces d’archi­ves des rec­to­rats, orga­nis­mes de recher­che et uni­ver­si­tés : créa­tion, évolutions, Charlotte Maday, pré­si­dente de la sec­tion Aurore, archi­viste de l’uni­ver­sité Paris Diderot-Paris 7.
4. La struc­tu­ra­tion et le déve­lop­pe­ment de la fonc­tion archi­ves de l’Institut de Radioprotection et sûreté nucléaire, Sandrine Clerc, res­pon­sa­ble du centre de res­sour­ces en infor­ma­tion scien­ti­fi­que et Nathalie Doucin, archi­viste à l’IRSN.

Modératrice : Vanessa Szollosi, délé­guée archi­ves au musées du Louvre.

Inscription obligatoire, entrée gratuite

Merci de vous ins­crire grâce au site dédié. Aucun frais ne vous sera demandé.

Retour en haut de la page