Lancement d’un groupe de travail « Réutilisation des données publiques »

Depuis plusieurs mois, la question de la réutilisation des données publiques est de nouveau au cœur de nombreux débats professionnels, mais aussi du débat citoyen.

jeudi 23 décembre 2010
  • Imprimer

Sur le plan euro­péen, la direc­tive euro­péenne est en cours de révi­sion. Est en jeu la ques­tion des don­nées per­son­nel­les, et donc des liber­tés publi­ques (comme l’Association des archi­vis­tes fran­çais l’a déjà pointé), mais aussi la ques­tion de l’émergence d’une économie du savoir qui per­mette tou­jours, voire qui favo­rise davan­tage les uti­li­sa­tions non-com­mer­cia­les (péda­go­gi­que, scien­ti­fi­que, cultu­relle et citoyenne) du patri­moine numé­ri­que.

Plus pra­ti­que­ment, mais non moins stra­té­gi­que­ment, encou­ra­gés par le Service inter­mi­nis­té­riel des Archives de France (et son ins­truc­tion de juillet der­nier), de nom­breux col­lè­gues se sont lancés dans l’élaboration de règle­ments et de licen­ces de réu­ti­li­sa­tion ; cer­tains ont dû appro­fon­dir les ques­tions juri­di­ques.

Afin de pour­sui­vre et d’affi­ner le posi­tion­ne­ment de l’asso­cia­tion, mais aussi de chacun d’entre nous dans sa propre situa­tion pro­fes­sion­nelle, le Conseil d’admi­nis­tra­tion de l’Association des archi­vis­tes fran­çais a décidé de cons­ti­tuer un groupe de tra­vail ouvert à chacun d’entre nous sou­hai­tant faire part de ses réflexions, pra­ti­ques et expé­rien­ces.

Cette réflexion col­lec­tive per­met­tra de lancer et pour­sui­vre le débat avec l’ensem­ble des par­te­nai­res (minis­té­riels, asso­cia­tifs, économiques), à com­men­cer par le Service inter­mi­nis­té­riel des Archives de France, notam­ment dans le cadre d’un sous-groupe de tra­vail que l’AAF co-pilote avec le Groupement fran­çais de l’indus­trie de l’infor­ma­tion (GFII), mais également lors de notre jour­née d’études du 11 mars 2011 qui sera orga­ni­sée sous la forme d’un forum-débat consa­cré à cette ques­tion de la réu­ti­li­sa­tion des don­nées publi­ques.


Chacun peut par­ti­ci­per à ce groupe de tra­vail de dif­fé­ren­tes maniè­res :
- soit en nous envoyant des infor­ma­tions/ réflexions,
- soit en par­ti­ci­pant à nos tra­vaux uni­que­ment électroniquement,
- soit en par­ti­ci­pant phy­si­que­ment à quel­ques réu­nions d’échange sur Paris.

- Contact :

Association des Archivistes fran­çais
8 rue Jean-Marie Jégo
75013 PARIS
tél. 01 46 06 39 44 / fax. 01 46 06 39 52
secre­ta­riat@ar­chi­vis­tes.org
www.archi­vis­tes.org

Photographie CC Nick Veitch

Retour en haut de la page