Le conseil départemental du Jura

RECRUTE : un chef de mission « Intégration et préservation des fonds et documents papiers et électroniques » - cadre référent archiviste (H/F)

mercredi 17 janvier 2018
  • Imprimer

Engagé en faveur de l’égalité des droits et des chan­ces, le Département du Jura sou­haite pré­ve­nir les dis­cri­mi­na­tions et pro­mou­voir la diver­sité.
Le Conseil dépar­te­men­tal du Jura (1300 agents per­ma­nents, 312 mil­lions d’euros de budget) recrute pour sa Direction des Archives dépar­te­men­ta­les (pôle Patrimoine et Ressources), un atta­ché de conser­va­tion du patri­moine (spé­cia­lité archi­ves) à temps com­plet.

Les can­di­da­tu­res accom­pa­gnées des deux der­niè­res évaluations pro­fes­sion­nel­les et du der­nier arrêté de situa­tion admi­nis­tra­tive pour les agents titu­lai­res de la fonc­tion publi­que sont à adres­ser à :
Monsieur le Président du Département du Jura
Direction des Ressources Humaines
17, Rue Rouget de Lisle
39039 Lons-le-Saunier cedex

Date limite d’envoi des can­di­da­tu­res : 12 jan­vier 2018 inclus

Résidence admi­nis­tra­tive : Montmorot

Définition du poste

Mission, cadre et contexte du poste
Placé/e sous l’auto­rité hié­rar­chi­que de la direc­trice des Archives dépar­te­men­ta­les, et tra­vaillant en étroite rela­tion avec celle-ci et son adjointe au sein de la direc­tion (20 per­son­nes, deux mis­sions) et où il/elle suc­cè­dera à un archi­viste atta­ché de conser­va­tion réfé­rent sur le plan pro­fes­sion­nel, il/elle sera chargé/e de :
-  Organiser et mettre en œuvre la col­lecte, le clas­se­ment, la pré­ser­va­tion, la com­mu­ni­ca­tion et la valo­ri­sa­tion scien­ti­fi­que des archi­ves (papiers et électroniques) dans le cadre des mis­sions et du projet admi­nis­tra­tifs, scien­ti­fi­ques et patri­mo­niaux des Archives dépar­te­men­ta­les du Jura.
-  Être res­pon­sa­ble de la mis­sion « Intégration et pré­ser­va­tion des fonds et docu­ments papiers et électroniques », avec enca­dre­ment de tra­vaux de 6 col­la­bo­ra­teurs.
-  Participer à la ges­tion des affai­res cou­ran­tes de l’établissement et aux mis­sions com­mu­nes.

Activités
Domaine de com­pé­tence Archives spé­ci­fi­que confié comme cadre réfé­rent archi­viste
L’acti­vité archi­vis­ti­que s’étendra par­ti­cu­liè­re­ment mais non exclu­si­ve­ment aux rela­tions avec les ins­ti­tu­tions judi­ciai­res et péni­ten­tiai­res, les notai­res, l’INSEE, la Banque de France, les ser­vi­ces de la Direction dépar­te­men­tale des finan­ces publi­ques (dont Pôle fon­cier, Enregistrement, Hypothèques) et au clas­se­ment des fonds affé­rents de 1800 à nos jours. Dans ce cadre :
- Concourt au contrôle scien­ti­fi­que et tech­ni­que de l’Etat sur les archi­ves publi­ques papiers et électroniques exercé par le direc­teur des Archives dépar­te­men­ta­les ou son adjoint Etat : accom­pa­gne­ment d’ins­pec­tion, pro­po­si­tion et élaboration sous le contrôle du direc­teur des AD de tableaux de ges­tion des archi­ves des admi­nis­tra­tions de son domaine de com­pé­tence, véri­fi­ca­tion des bor­de­reaux d’élimination pro­po­sés au visa de des­truc­tion. Corrélation archi­ves papiers/électroniques.
- Aide et conseille, jusqu’au niveau d’exper­tise de situa­tion le cas échéant, sur le droit, la ges­tion, la pré­ser­va­tion, la com­mu­ni­ca­tion et l’uti­li­sa­tion d’archi­ves publi­ques et pri­vées, papiers et électroniques, auprès des admi­nis­tra­tions du ter­ri­toire, des élus, des cher­cheurs, des par­ti­cu­liers.
- Organise ou par­ti­cipe aux actions de for­ma­tion et de sen­si­bi­li­sa­tion sur ces sujets auprès des admi­nis­tra­tions, des archi­vis­tes (y com­pris ses col­lè­gues).
- Collecte de façon sélec­tive et orga­ni­sée les archi­ves (aide et suivi de la pré­pa­ra­tion des ver­se­ments par les admi­nis­tra­tions ou col­lecte directe auprès des déten­teurs privés et publics) ; trie, classe de façon orga­ni­que, inven­to­rie, condi­tionne les fonds de 1800 à nos jours, éventuellement anté­rieu­res, dans le domaine de com­pé­tence acquise ou attri­buée, seul ou en col­la­bo­ra­tion avec un ou des col­lè­gues archi­viste ou non.
- Conçoit, révise et dif­fuse les inven­tai­res papier et électroniques des fonds d’archi­ves de ses domai­nes de com­pé­tence selon les normes rédac­tion­nel­les en vigueur (format Word/Excel, en xml-ead), avec indexa­tions et autres outils de recher­ches néces­sai­res.
- Encadre et suit la col­lecte et le clas­se­ment de fonds judi­ciai­res ou fis­caux par deux adjoints du patri­moine aux Archives, des sta­giai­res le cas échéant, ou des fonc­tion­nai­res hors des Archives lors de la pré­pa­ra­tion de col­lecte dans les ser­vi­ces publi­ques, avec for­ma­tion, ins­truc­tion de cette (ces) per­son­nes le cas échéant, suivi et contrôle de leurs tra­vaux.
- Peut se voir confier toute mis­sion ou projet ponc­tuel et spé­ci­fi­que dans ce domaine d’attri­bu­tion archi­vis­ti­que
- Participe au tour de rôle de pré­si­dence de salle de lec­ture et répond aux recher­ches par cor­res­pon­dance dans ses domai­nes de com­pé­ten­ces archi­vis­ti­ques.
- Participe aux pro­jets de valo­ri­sa­tion des Archives du Jura (expo­si­tion, publi­ca­tion, infor­ma­tions, sen­si­bi­li­sa­tion et for­ma­tion aux archi­ves et à la recher­che en archi­ves auprès des lec­teurs et cher­cheurs etc.).
- Participe à la vie scien­ti­fi­que du dépar­te­ment, selon ses capa­ci­tés et connais­san­ces his­to­ri­ques.

Chef de la mis­sion « Intégration et pré­ser­va­tion des fonds et docu­ments papiers et électroniques »
- Assure, de la col­lecte à l’uti­li­sa­tion par et pour le public, la cohé­rence de l’inser­tion intel­lec­tuelle et maté­rielle ainsi que de la pro­tec­tion des fonds à l’inté­rieur du bâti­ment, au sein des fonds d’archi­ves ou de ser­veurs électroniques, en arti­cu­lant et coor­don­nant entre elles les actions dans ces domai­nes des archi­vis­tes, du biblio­thé­caire et des res­pon­sa­bles et pré­po­sés des ate­liers de recondi­tion­ne­ment et reliure-res­tau­ra­tion : point sani­taire des fonds et ver­se­ments à leur col­lecte et à leur entrée aux Archives, cam­pa­gnes de recondi­tion­ne­ment des fonds, de reliure et répa­ra­tions des ouvra­ges de la biblio­thè­que, pré­pa­ra­tion des docu­ments à leur repro­duc­tion ou expo­si­tion, occu­pa­tion de l’espace dans les maga­sins d’archi­ves hors-série W, inté­gra­tion des et mise à dis­po­si­tion des inven­tai­res papier et électroniques et de leurs com­plé­ments ainsi que des don­nées électroniques à conser­va­tion défi­ni­tive.
- Encadre hié­rar­chi­que­ment, et fonc­tion­nel­le­ment dans le cadre de sa mis­sion, les tra­vaux de 6/7 col­la­bo­ra­teurs (2/3 archi­vis­tes adjoints du patri­moine, 2 assis­tants de conser­va­tion cadres archi­vis­tes, une tech­ni­cienne relieuse-res­tau­ra­trice, une adjointe tech­ni­que pré­po­sée au recondi­tion­ne­ment).
- Tient à jour de concert avec le chef de la mis­sion « Relations avec le public » et la Direction des Archives les inven­tai­res papiers et électroniques des Archives dis­po­ni­bles au public, en interne et sur inter­net.
- Participe à la ges­tion de l’établissement, à l’élaboration et à l’exé­cu­tion des pro­jets géné­raux de contrôle, col­lecte, clas­se­ment, valo­ri­sa­tion, à la pro­gram­ma­tion des réu­nions de ser­vice.

Profil du can­di­dat
Cadre sta­tu­taire
-  Cadre A – filière cultu­relle – Attache de conser­va­tion du patri­moine, spé­cia­lité archi­ves
-  Recrutement par liste d’apti­tude, par voie de muta­tion ou déta­che­ment

Prérequis
-  Master archi­ves et expé­rience pro­fes­sion­nelle sou­hai­ta­ble dans l’exer­cice d’enca­dre­ment
-  Expérience pro­fes­sion­nelle comme cadre archi­viste œuvrant à la col­lecte et au clas­se­ment de fonds de 1800 à nos jours et avec mis­sion d’enca­dre­ment
-  Permis de conduire B

Spéficités du poste
- Conditions d’exer­cice et moyens tech­ni­ques

  • Horaires variables de la collectivité (obligation de présence de 9h à 11h30 et de 14h à 16h30) ; lors des tours de rôle de présidence de salle, respect obligatoire de l’horaire d’ouverture au public de la salle ; lors des collectes extérieures, horaires variant selon les travaux à réaliser sur place
  • Manutention de charges, travaux salissants dans locaux divers (bureaux, hangars, greniers, caves…) en toute saison
  • Travail seul ou en équipe
  • Travail sur logiciel métier Mnesys (SGA et site intranet/internet, Sae en prévision, bureautique Word/Excel/Pdf/pwp/internet)
  • Port d’équipements de protection individuels
  • Véhicules de service

- Sécurité santé et condi­tions de tra­vail

  • Respect des règles d’hygiène et des consignes de sécurité propres aux archives
  • Bonnes conditions physiques exigées (travail dans les services, aux Archives)
  • Disponibilités horaires, notamment lors des déplacements sur le terrain

Compétences tech­ni­ques et qua­li­tés requi­ses
- Compétences tech­ni­ques

  • Connaissances obligatoires et approfondies du cadre législatif et réglementaire des Archives (missions exercées, Code du patrimoine)
  • Connaissances précises des normes descriptives en usage archives (isad-g) et de l’encodage (ead/eac), des méthodes de classement et d’inventaire
  • Connaissances juridiques et archivistiques sur la gestion des documents électroniques, la communication et la diffusion de données à caractère personnel, et sur droit d’auteur
  • Connaissance de l’histoire des administrations (particulièrement mais non exclusivement dans le domaine d’attribution archivistiques : justice, notariat, finances, fiscalité) et du cadre institutionnel actuel (national, régional, départemental, local).
  • Connaissances techniques obligatoires sur la préservation des fonds papier et électroniques (préventive/curative),
  • Maîtrise des outils bureautiques, logiciels métier

- Qualités

  • Très forte capacité à écouter, dialoguer, expliquer et argumenter objectifs, méthode, avis et décisions, transmettre expérience et connaissances, former et informer (comme référent archives et chef de mission)
  • Forte capacité d’étude et d’approfondissement des connaissances professionnelles et d’adaptation aux exigences et évolutions professionnelles
  • Esprit d’initiative, force de proposition, capacité à la conception pragmatique de projet et solution
  • Capacité rédactionnelle éprouvée
  • Autonomie et capacité à rendre compte ; goût pour le travail en équipe
  • Goût avéré pour préservation des documents et leur traitement, ainsi que la reliure, la restauration, le reconditionnement (papier)
  • Curiosité intellectuelle, fort intérêt pour le département et la région (histoire, géographie, économie…)
  • Régularité et efficacité du travail, sens de l’organisation et de la méthode
  • Discrétion absolue
  • Disponibilité, sens du service public (doit faire référence en interne)

Salaires et avan­ta­ges
-  Traitement indi­ciaire + régime indem­ni­taire
-  Prestations d’action sociale (chè­ques vacan­ces, tickets res­tau­rant…)
-  Crèche du per­son­nel à Lons-le-Saunier
-  Amicale du per­son­nel
-  NBI

Nous vous rap­pe­lons que confor­mé­ment au prin­cipe d’égalité d’accès à l’emploi public, cet emploi est ouvert à tous les can­di­dats rem­plis­sant les condi­tions sta­tu­tai­res requi­ses, défi­nies par le statut géné­ral des fonc­tion­nai­res, la Loi du 26 jan­vier 1984 por­tant statut géné­ral des fonc­tion­nai­res ter­ri­to­riaux et le décret régis­sant le cadre d’emplois cor­res­pon­dant. Nous vous rap­pe­lons tou­te­fois, qu’à titre déro­ga­toire, les can­di­dats reconnus tra­vailleurs han­di­ca­pés peu­vent accé­der à cet emploi par voie contrac­tuelle.

Retour en haut de la page