Communiqué de presse de l’AAF

Limogeage de la directrice des Archives nationales : la réaction de l’AAF

vendredi 11 mars 2011
  • Imprimer

Isabelle Neuschwander, direc­trice des Archives natio­na­les, a été limo­gée cette semaine. Chacun reconnaît sa valeur pro­fes­sion­nelle remar­qua­ble et son impli­ca­tion per­son­nelle dans la conduite de l’un des plus grands pro­jets du minis­tère de la Culture, le site des Archives natio­na­les en cours de cons­truc­tion à Pierrefitte-sur-Seine. Cette déci­sion est donc cho­quante. Au nom de l’Association des archi­vis­tes fran­çais, je veux expri­mer d’abord notre indi­gna­tion.

Mais outre son carac­tère brutal et injuste, cette mesure nous semble également incom­pré­hen­si­ble, appli­quée à un haut fonc­tion­naire qui n’a pas démé­rité.
Les Archives natio­na­les ne sont pas sim­ple­ment « une ins­ti­tu­tion de réfé­rence », un lieu vague­ment sym­bo­li­que de la mémoire de la nation : comme l’ensem­ble des ser­vi­ces d’archi­ves en France, elles cons­ti­tuent aussi un lieu de démo­cra­tie par excel­lence, où s’exer­cent les droits des citoyens et où peut s’écrire et se trans­met­tre une his­toire plu­rielle et cri­ti­que. Les archi­vis­tes, comme les autres pro­fes­sion­nels de la culture et les his­to­riens, sont au ser­vice de cette vision d’une poli­ti­que cultu­relle ambi­tieuse et citoyenne. Ils deman­dent seu­le­ment à être res­pec­tés.

Xavier de la Selle
Président de l’Association des archi­vis­tes fran­çais



Retour en haut de la page