Communiqué de presse du 30 janvier 2019

Attaché de conservation, le mirage du principalat ?

En février 2017, l’AAF se réjouissait de l’annonce du déblocage de la carrière des attachés de conservation du patrimoine ; bientôt deux ans après, elle demande que ce déblocage soit effectif, et que soit pris sans tarder le décret finalisant ces évolutions tant attendues par la profession.

Comité formation - emploi - métiers   mercredi 30 janvier 2019
  • Imprimer

Dans le cadre du pro­to­cole « Parcours pro­fes­sion­nel, rému­né­ra­tion et car­rière (PPCR) », le décret n°2017-502 du 6 avril 2017 ins­tau­rait les grades d’atta­ché prin­ci­pal de conser­va­tion du patri­moine et de biblio­thé­caire prin­ci­pal avec reva­lo­ri­sa­tion de 2017 à 2020.

Comment y accé­der ?
Soit par le biais des com­mis­sions pari­tai­res, ce qui a été le cas de quel­ques agents, nommés sur ces nou­veaux grades par ordre d’ancien­neté.
Soit par les exa­mens pro­fes­sion­nels… mais ces der­niers sont annu­lés…

Pourquoi ? Nous atten­dons tou­jours la paru­tion du décret défi­nis­sant la nature des épreuves des exa­mens pro­fes­sion­nels per­met­tant aux Centres de ges­tion de les orga­ni­ser et aux agents d’accé­der ainsi aux grades d’atta­ché prin­ci­pal de conser­va­tion et de biblio­thé­caire prin­ci­pal.

Après avoir attendu 31 ans une égalité de trai­te­ment entre les cadres des filiè­res admi­nis­tra­ti­ves et cultu­rel­les, qui exer­cent pour­tant des mis­sions de tech­ni­cité et de res­pon­sa­bi­lité équivalentes, les agents res­tent blo­qués dans leur évolution par l’absence de paru­tion de ce décret défi­nis­sant la nature des épreuves de l’examen pro­fes­sion­nel.


L’AAF demande donc au Conseil supé­rieur de la Fonction publi­que ter­ri­to­riale, et en par­ti­cu­lier au bureau de la Formation spé­cia­li­sée n°2 (FS2), com­pé­tent sur cette ques­tion, de déblo­quer ce dos­sier afin de per­met­tre aux atta­chés de conser­va­tion du patri­moine et aux biblio­thé­cai­res d’accé­der au prin­ci­pa­lat, reconnais­sance de leur car­rière au ser­vice du patri­moine et des biblio­thè­ques.

À propos de l’AAF
Fondée en 1904, l’Association des archivistes français regroupe aujourd’hui plus de 1 900 adhérents, professionnels des archives du secteur public comme du secteur privé.
Consciente du défi que représente, dans le monde contemporain, la maîtrise de la production archivistique et de l’information qu’elle renferme, l’AAF se définit comme un organe permanent de réflexions, de formations et d’initiatives mis au service des sources de notre histoire, celles d’hier comme celles de demain. L’association entend en cela défendre les intérêts des professionnels, promouvoir le métier d’archiviste et sensibiliser le grand public à l’importance citoyenne des archives en France mais également à travers le monde.
Contacts : Alice Grippon - Delegation_generale@archivistes.org ou 01-46-06-40-12
Association des archivistes français -8 rue Jégo –75013 Paris - www.archivistes.org



 Documents à télécharger


(PDF – 319.3 ko)
        
Retour en haut de la page