Les Archives nationales

RECRUTENT : un Responsable du pôle Mobilités, Mer, Météorologie au sein du département Environnement, Aménagement du Territoire, Agriculture (F/H)

mercredi 20 octobre 2021
  • Imprimer

Tous les postes du Ministère de la culture et de ses établissements sont ouverts aux per­son­nes reconnues comme tra­vailleur.se.s han­di­capé.e.s

N°PEP DE DIFFUSION : 2021-620841
Catégorie sta­tu­taire : A
Corps : Conservateur du patri­moine
Code corps : CSVT
Spécialité :
Groupe RIFSEEP : 3

Adresse admi­nis­tra­tive et géo­gra­phi­que de l’affec­ta­tion :
Archives natio­na­les
59 rue Guynemer - 93380 Pierrefitte-sur-Seine
Métro : Saint-Denis Université (Ligne 13)
Depuis Paris Centre, le site est acces­si­ble en 30 mn (via la Ligne 14)

Missions et acti­vi­tés prin­ci­pa­les :
Le dépar­te­ment Environnement, Aménagement du ter­ri­toire, Agriculture a la res­pon­sa­bi­lité des archi­ves pro­dui­tes depuis la Révolution par les minis­tè­res en charge des ponts et chaus­sées, des trans­ports, de l’équipement, de l’urba­nisme, du loge­ment, de l’envi­ron­ne­ment, de l’écologie, de l’agri­culture, ainsi que des archi­ves pro­dui­tes par les ins­ti­tu­tions en charge du com­merce, de l’indus­trie et du tou­risme.

Le/La conser­va­teur/trice par­ti­cipe aux grands chan­tiers col­lec­tifs du DEATA. Il/Elle est sus­cep­ti­ble de pren­dre en charge la coor­di­na­tion et le suivi de cer­tains de ces chan­tiers.
Il/Elle aura la res­pon­sa­bi­lité du pôle Mobilités, Mer, Météorologie.
Ce pôle ras­sem­ble plus de 13 km linéai­res d’archi­ves (avant le trans­fert à Pierrefitte en 2021-2022 des fonds com­plé­men­tai­res conser­vés à Fontainebleau) avec des fonds issus des minis­tè­res char­gés des Ponts et chaus­sées, des Transports, de l’Equipement depuis 1940 : routes, che­mins de fer, voies navi­ga­bles et ports, marine, phares et bali­ses, avia­tion civile, mines, car­riè­res, fonds de Météo-France… Il com­porte des docu­ments très variés, inté­res­sant tout le ter­ri­toire fran­çais, remon­tant pour cer­tains au XVIIIe siècle, avec une riche ico­no­gra­phie de cartes, plans et pho­to­gra­phies.

A ce titre, il/elle conçoit, pro­pose et suit les actions concer­nant le clas­se­ment, l’inven­taire, la conser­va­tion, la com­mu­ni­ca­tion, la valo­ri­sa­tion scien­ti­fi­que et cultu­relle des fonds concer­nés. Il/Elle doit notam­ment assu­rer :
-  l’enca­dre­ment de l’équipe dont il/elle a la res­pon­sa­bi­lité, de manière per­ma­nente (2 agent.e.s scien­ti­fi­ques, CHED ou Sec Doc) ou occa­sion­nelle (agent.e.s tech­ni­ques) ;
-  la défi­ni­tion, la concep­tion et la mise en œuvre de pro­jets scien­ti­fi­que selon le Cadre stra­té­gi­que des Archives natio­na­les pour les années 2021-2025, notam­ment en mon­tant des par­te­na­riats avec des ins­ti­tu­tions scien­ti­fi­ques sur les fonds conser­vés, et sur les nou­veaux fonds entrants ;
-  en lien avec le ser­vice inter­mi­nis­té­riel des Archives de France (bureau des mis­sions), l’examen des pro­po­si­tions de ver­se­ment effec­tuées par les minis­tè­res ou des docu­ments pro­po­sés en vente ou en don ;
-  la prise en charge des archi­ves électroniques, en pro­ve­nance de divers ser­vi­ces ;
-  en lien avec la direc­tion de l’appui scien­ti­fi­que, l’élaboration et le suivi des pro­gram­mes de conser­va­tion pré­ven­tive et cura­tive, de micro-fil­mage et de numé­ri­sa­tion ;
-  l’élaboration d’ins­tru­ments de recher­che ou l’enca­dre­ment d’agent.e.s chargé.e.s de leur rédac­tion ;
-  l’élaboration des noti­ces ISAAR des pro­duc­teurs ;
-  l’exper­tise scien­ti­fi­que auprès des cher­cheurs/euses, des autres ser­vi­ces des Archives natio­na­les et des par­te­nai­res des Archives natio­na­les : réponse à des deman­des de recher­che com­plexes qui ne peu­vent être trai­tées par la direc­tion des publics, étude de docu­ments, pro­po­si­tion de sujets de recher­che pour des tra­vaux uni­ver­si­tai­res, inter­ven­tion à des col­lo­ques ou des jour­nées d’étude, rédac­tion d’arti­cles ;
-  l’ins­truc­tion des deman­des d’auto­ri­sa­tion d’accès (en cas de res­tric­tions liées aux condi­tions de conser­va­tion des docu­ments) ou de déro­ga­tion aux règles de com­mu­ni­ca­bi­lité des archi­ves ;
-  en lien avec la direc­tion des publics, l’orga­ni­sa­tion ou la par­ti­ci­pa­tion à des expo­si­tions, des ate­liers éducatifs ou toute autre forme de valo­ri­sa­tion et de dif­fu­sion scien­ti­fi­que appro­priée

Il/Elle est force de pro­po­si­tion auprès du/de la res­pon­sa­ble du Département et est sus­cep­ti­ble, en l’absence de ce/cette der­nier/ière, d’en assu­rer l’inté­rim.

Par ailleurs, comme l’ensem­ble des per­son­nels scien­ti­fi­ques de la direc­tion des fonds, il/elle sera tenu.e d’assu­rer des per­ma­nen­ces scien­ti­fi­ques en salle des inven­tai­res (site de Pierrefitte).

Dans le cadre de la pré­pa­ra­tion du trans­fert à Pierrefitte-sur-Seine des fonds conser­vés à Fontainebleau, le/la res­pon­sa­ble de fonds devra assu­rer le suivi des opé­ra­tions pour les fonds dont il/elle a la charge, en lien avec les équipes dédiées.

Compétences prin­ci­pa­les mises en œuvre :
- Compétences tech­ni­ques :

  • Droit du patrimoine (Code du patrimoine, loi du 15 juillet 2008 sur les archives), réglementation sur la protection du secret de la défense nationale (IGI 1300) et maîtrise des procédures administratives qui y sont liées (niveau : expert)
  • RGPD et réglementation CNIL (niveau : maîtrise)
  • Très bonne maîtrise des outils informatiques généraux (niveau : expert)
  • Archivistique et diplomatique contemporaines, expériences de classement et d’inventaire de fonds contemporains (niveau : maîtrise)
  • Connaissance en matière d’archives électroniques (niveau : maîtrise)
  • Pratique des normes de description archivistique ISAAR(CPF) et ISAD(G) (niveau : maîtrise)
  • Pratique des standards techniques associés (XML/EAC-CPF, XML-EAD) (niveau : maîtrise)

- Savoir-faire :

  • Capacité à monter des projets, à constituer une équipe
  • Capacité à définir des objectifs et à s’y tenir
  • Sens de l’organisation
  • Discrétion

- Savoir-être :

  • Aptitude au travail en équipe
  • Sens de l’écoute
  • Capacité d’initiative et d’autonomie, associée à une capacité de restitution à ses partenaires et à sa hiérarchie
  • Adaptabilité

Environnement pro­fes­sion­nel :
L’action du ser­vice à com­pé­tence natio­nale (SCN) des Archives natio­na­les s’ins­crit dans le cadre de la poli­ti­que géné­rale défi­nie par le Service inter­mi­nis­té­riel des archi­ves de France auquel il est rat­ta­ché, Art. R. 212-8 du code du patri­moine. Ce ser­vice cons­ti­tue avec le SCN des Archives natio­na­les d’outre-mer, le SCN des Archives natio­na­les du monde du tra­vail et les ser­vi­ces dépar­te­men­taux d’archi­ves, le réseau des ser­vi­ces publics d’archi­ves en France.
Les Archives natio­na­les conser­vent les archi­ves des ser­vi­ces cen­traux de l’État depuis le Moyen Âge, ainsi que le minu­tier cen­tral des notai­res de Paris et de nom­breux fonds d’ori­gine privée. Érigées en ser­vice à com­pé­tence natio­nale en 2006, les Archives natio­na­les ont fran­chi une étape essen­tielle de leur refon­da­tion avec l’achè­ve­ment, en 2012, de la cons­truc­tion du nou­veau site de Pierrefitte-sur-Seine, siège de l’ins­ti­tu­tion, qui a ouvert ses portes au public le 21 jan­vier 2013, après le démé­na­ge­ment de 200 kml en pro­ve­nance du site de Paris. Confortées dans leurs mis­sions par l’adop­tion d’un pro­gramme scien­ti­fi­que, cultu­rel et éducatif enri­chi, les Archives natio­na­les ont été dotées de moyens humains ren­for­cés et d’une nou­velle orga­ni­sa­tion qui favo­rise l’exer­cice de leurs mis­sions. Le déploie­ment d’un sys­tème d’infor­ma­tion archi­vis­ti­que (SIA) commun aux trois sites, a com­plété cette évolution. Il permet de gérer les fonds depuis leur col­lecte jusqu’à leur com­mu­ni­ca­tion. Les Archives natio­na­les, compte tenu de la fer­me­ture en cours du site de Fontainebleau à l’hori­zon 2022 se redé­ployent sur leurs deux sites de Pierrefitte-sur-Seine et de Paris. La fer­me­ture du site de Fontainebleau impli­que notam­ment le démé­na­ge­ment de près de 80kml d’Archives vers le site de Pierrefitte-sur-Seine (2019-2022).

De plus amples infor­ma­tions peu­vent être obte­nues sur le site inter­net des Archives natio­na­les :
http://www.archi­ves-natio­na­les.culture.gouv.fr

Au sein des Archives natio­na­les, la direc­tion des fonds est char­gée de la col­lecte, du tri, de l’étude, du clas­se­ment et de l’inven­taire des archi­ves. Elle par­ti­cipe à l’orien­ta­tion des cher­cheurs, à la com­mu­ni­ca­tion et à la valo­ri­sa­tion des docu­ments en lien avec la direc­tion des publics.

Au sein de la direc­tion des fonds, les attri­bu­tions des dif­fé­rents dépar­te­ments sont pré­ci­sées par la déci­sion de la direc­trice des Archives natio­na­les en date du 6 mars 2012.

Liaisons hié­rar­chi­ques : Le/La res­pon­sa­ble de fonds est placé.e sous la res­pon­sa­bi­lité directe du/de la res­pon­sa­ble du dépar­te­ment Environnement, Aménagement du ter­ri­toire, Agriculture.

Liaisons fonc­tion­nel­les : Dans le cadre de ses mis­sions, le/la res­pon­sa­ble de fonds est conduit.e à tra­vailler avec l’ensem­ble des direc­tions et dépar­te­ments des Archives natio­na­les, ainsi qu’avec les sous-direc­tions du Service inter­mi­nis­té­riel des Archives de France (notam­ment le bureau des mis­sions).

Perspectives d’évolution :
Le trans­fert des fonds de Fontainebleau à Pierrefitte dans les pro­chai­nes années amè­nera un élargissement du péri­mè­tre des fonds du dépar­te­ment et un accrois­se­ment des acti­vi­tés.

Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions :
- Le/La res­pon­sa­ble de fonds peut être amené.e à se dépla­cer ponc­tuel­le­ment sur les autres sites des Archives natio­na­les (en par­ti­cu­lier le site de Fontainebleau, qui sera en acti­vité jusqu’en 2022).
- Les Archives natio­na­les étant un ser­vice ouvert au public, et les per­son­nels scien­ti­fi­ques par­ti­ci­pant au ser­vice du public, les per­ma­nen­ces s’effec­tuent stric­te­ment sur les heures d’ouver­ture au public, quels que puis­sent être, par ailleurs, les amé­na­ge­ments horai­res consen­tis. Les per­son­nels scien­ti­fi­ques qui ne sont pas encore asser­men­tés devront prêter ser­ment.
- Lorsque les fonds dont il/elle a la res­pon­sa­bi­lité l’exi­gent, le/la res­pon­sa­ble de fonds doit être habi­lité.e pour consul­ter des docu­ments clas­si­fiés. Un dos­sier par­ti­cu­lier doit alors être cons­ti­tué.

Profil du/de la can­di­dat.e recher­ché.e (le cas échéant)
Le/La can­di­dat.e doit faire preuve d’un inté­rêt par­ti­cu­lier pour la période chro­no­lo­gi­que et les thé­ma­ti­ques cou­ver­tes par les fonds du dépar­te­ment auquel il/elle pos­tule.

Qui contac­ter ?
Informations :
La res­pon­sa­ble du dépar­te­ment Environnement, Aménagement du ter­ri­toire, Agriculture : Solange Bidou, tél : 01 75 47 20 19, solange.bidou@­culture.gouv.fr

La res­pon­sa­ble du recru­te­ment : Patricia Saïah-Adda, tél. : 01 75 47 21 90,
patri­cia.saiah-adda@­culture.gouv.fr

Envoi des can­di­da­tu­res :
Par cour­riel à cette adresse : recru­te­ment.archi­ves-natio­na­les@­culture.gouv.fr en pré­ci­sant dans l’objet du mes­sage : l’inti­tulé du poste, le corps concerné et le numéro PEP de la fiche de poste (ex Chargé.e d’études docu­men­tai­res (CHED), fiche PEP n ° 2021-XXX).
-  et le cas échéant, par voie pos­tale, à :
Monsieur Bruno Ricard
Directeur des Archives natio­na­les
59 rue Guynemer | 90001
93383 Pierrefitte-sur-Seine Cedex

Retour en haut de la page